« Vous qui entrez, abandonnez tout espoir ».
 
Le vestibule des enfers de Dante. La porte qui donne sur nos faillites et qui derrière notre passage se scelle pour toujours. Est-ce là ce qui nous attend?
 
Sont-ce les desseins implacables auxquels l’on peut aspirer? CertainEs y accostent pour en rester là. C’est bien. D’autres, conduit par leurs irrémédiables souffles de liberté, donnent d’eux-même et partagent le pain.
 
Voilà ce samedi que se succèdent celles et ceux de l’ombre. Celles et ceux qui comptent vraiment et dont on ne fait pas cas,ou que pour les doléances des absenTes.
 

Ce samedi 15 octobre l’on reçoit « Première Ligne » association de réduction des risques liés à la drogue. Entretien croisé avec Cyril Bron, co-compositeur de « Nos Reflets » auto-journal de vie de personnes toxicomanes. [*] Également le collectif GenèveCop21 pour une conférence climatique réellement opérationnelle et enfin L’Alliance contre l’état fouineur qui veille sur le maintient de nos sphères privées.
 
Alors auditeurEs de LibrAdio, clique sur le lapin et dans le cas ou un contretemps surviendrait; rejoins le direct Youtoube: ICI.
 
 
radio17.10.2015.2

[*]

« Drogué », « camé », « toxico », « junkie ».
 
Ces termes sont autant de filtres qui empêchent un accès nuancé à la personne toxicomane, et la figent dans l’uniformité de la stigmatisation sociale.
 
La question est alors de savoir comment réussir à dépasser ces obstalces, à escamoter d’emblée toute la panoplie de connotations associées à la dépendance.
 
Notre réponse a été de créer un dispositif neutralisant les préjugés ; un dispositif établi pour contrecarrer et dépasser l’écran d’idées reçues et de conventions qui s’interpose et empêche toute forme de proximité. Par des ateliers, des vidéos, par le travail d’écriture, par l’accompagnement des auteurs à la réalisation de leurs portraits, nous revendiquons une forme d’engagement.
 
Dans « Nos reflets », personnalités et univers se révèlent peu à peu de manière singulière et intime. Le dispositif crée une forme d’alchimie dans laquelle la personne se raconte: aussi bien ce qu’il y a de plus enfoui en elle que la surface même de la peau. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>