Mensonges et félonies; impostures et duplicités; l’on suffoque sous les décombres amoncelées. Et pourtant nos fossoyeurs ne sont pas la multitude. C’est qu’ilLEs sont là où point on ne les attend. A surprendre dans leur dernière constrictions avant esquive.

 

Que ces écumes se brisent sur nos aspérités acérées; que ces leviers ambigus ploient sous les vérités vraies, que l’on assènent à leurs mensonges innombrables.

 

Sans rage sans colère; point de tribunaux ou de jugement que le bon sens éclairé. Car l’on sait lorsque l’on pratique l’équivoque aux desseins de perdre son contemporain, de blesser sa contemporaine. Désormais les phalanges morbides n’auront sur nous aucune prise. A peine démasquées c’est en circonvolutions fumeuses qu’elles se dispersent.

 

Ce soir une émission dans la continuité de la précédente, dont les podcast seront sou peu disponibles… . Une émission qui rend gorge aux machiavels aux perfides et aux retors…. à celles et ceux qui vivent de malheurs et de souffrances; qui se lavent au larmes de nos tristesses et s’abreuvent au sang de nos cœurs brisés.

VisuBanan25avr015

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>