Cet étal capitaliste marchand qu’est devenu le monde, à tout métaboliser sans cesse, à tout mâcher, récupérer dégrader, avilir, souiller. Le capitalisme est à peu près le pire des grands malheur jamais produit par l’espèce humaine de tous temps. Le pire, le plus nuisible et probablement le dernier; que ce soit du fait des luttes ou du fait de l’écosystème entier qui le rejette.
 
Le monde s’embrase et c’est bien normal. Cette patience qui érodait nos espoirs à fini par se perdre dans les douleurs des peuples. Coup pour coup, la société civile à fini de se faire tondre à ras. Elle riposte et éconduit désormais les cohortes de corrompus sous les fourches caudines. Les évadés fiscaux, les moralistes décadents. Les chefs et les patrons; les dirigeants titubent sur leurs socles devenus si meubles.
 

L’on assiste à une course poursuite effrénée. Une fuite en avant ou les juges de pairs des gouvernants judiciarisent, criminalisent les mouvements sociaux, ou la police réprime tous azimuts; c’est ce vieux monde qui nous poursuit et qui s’essouffle dans son naufrage violent qui se révèle. Sanguinaire le Léviathan dévore nos corps et mutile les survivantexs. Nous n’allons pas nous laisser faire.
 
Voici le Chili. 1973, 11 septembre. Voici le Chili maintenant. Voici comment les gouvernements de droite au moindre sursaut du peuple révèlent leurs vrais visages. Répressifs. Fascistes. N’est-ce pas identique ailleurs? Voici les luttes qui ont cours au Chili desquelles nous serions avisés d’être solidaires. Car ce sont nos luttes aussi. Corruption, répression, disproportion. C’est là-bas et ici et c’est maintenant, le début de la fin!
COMPAÑERAS Y COMPAÑEROS: AHORA Y SIEMPRE!
 
Derniers chiffres terribles et appel à manifestation nationale

La répression féroce de ces derniers jours a provoqué, selon des chiffres officiels:
– 3’712 détentions, dont 404 enfants mineurs
– 1’233 blessés dans les hôpitaux, dont 140 blessures aux yeux
– 23 morts sur tout le territoire national
– 5 plaintes contre l’Etat pour homicide
– 18 plaintes pour violence sexuelle, dont 2 viols
Pour dénoncer cette violation massive aux droits humains et soutenir les revendications légitimes de la mobilisation sociale, nous appelons toutes et tous à un grand rassemblement national le samedi 2 novembre, dès 14h, à la Weisenhausplatz (Berne).
 

  • Entretien avec Jorge Gajardo, activiste chilien, Esteban Munoz, fondateur du collectif « Nouvelles Générations Chili » et Roxane Alvarado, journaliste à L’Université du Chili de Santiago. Premières partie: Jalons historiques et contexte social avec Esteban Munoz et Jorge Gajardo.
     
    Deuxième partie en compagnie de Roxane, Jorge Gajardo et Esteban Munoz. Section première récit et témoignage de Roxane Alavarado. Section deuxième, questions-réponses des intervenant.e.s.
  •  
    Écoute et Téléchargement Part.1
    Écoute et Téléchargement Part.2_1
    Écoute et Téléchargement Part.2_2

  • Petit anti-hymne révolutionnaire: Cazerolaso chileno
  • Écoute et Téléchargement

  • Interview d’une camarade devant le consulat du Chili à Paris, le 21.10.2019 source: « Révolution Permanente ».Écoute et Téléchargement
     

  • Rassemblement place des Nations à Genève, le 25.10.2019. 350 personnes mobilisées en solidarité du peuple chilien réprimé, violenté, tué par son gouvernement et pour ses luttes contre la corruption. Chants, prises de paroles, slogans, ferveur populaire et lancement d’une plate forme transversale de solidarité internationaliste!
  • Écoute et Téléchargement


    _Live : El Pueblo unido jamas sera vencido
    _Esteban Munoz, Nouvelles Générations Chili
    _Cecilia Toledo, Nouvelles Générations Chili
    _Ariel SANZANA Comité Mémoire et Justice Chili-Suisse-Amérique latine
    _Carlos Sommaruga candidats Conseil des Etats. PS
    _Lisa Mazzone, candidate Conseil des Etats. Les Verts
    _Laurent Tettamanti, Association des travailleurs de l’installation électrique
    _Jean Burgenmeister, SolidaritéS
    _Miriam Trifoglio-Camerano, Argentinos para la Victoria Suiza
    _Représentante de la Commission de soutien aux peuples autochtone du Chili
    _Annonce importante : Plate forme d’Unité Sociale. Esteban Munoz
     
    ATTENTION! Création d’une Plate-forme d’Unité Sociale. Premières permanences Sam.26 de 18h à 20h et Dim.27 de 14h à 18h CGAS, Communauté genevoise d’action syndicale, rue des Terreaux-du-Temple 6 – 1201 Genève

     
    Permanence d’information Chili
    Salle Eric Décarro-CGAS, 6 rue des Terreaux-du-Temple 1201 Genève. 3ème étage
     
    El derecho de vivir en paz*
    « Le droit de vivre en paix »
    Solidarité internationaliste!
     
    Des personnes réfléchissent à des modalités d’organisation sur des valeurs démocratiques, horizontales et collectives en solidarité et soutien au peuple chilien en lutte.
     
    Unidad Social, tel sera l’appellation de la coordination convenue pour ce projet opérationnel dont on salue la mise en route et à laquelle l’on souhaite plein succès !
     
    Il est à signaler que cet égrégore naît dans la salle de la CGAS dédiée à la mémoire de Éric Decarro, figure du syndicalisme combatif à Genève, décédé en 2017.
     
    *Chanson de Victor JARA [https://www.youtube.com/watch?v=XkXise2bHE0 ]
    Membre du Parti communiste chilien, soutien de l’Unité Populaire et du président Salvador Allende. Ses chansons critiquent la bourgeoisie chilienne, contestent la guerre du Viêt Nam (El derecho de vivir en paz), rendent hommage aux grandes figures révolutionnaires latino-américaines (Corrido de Pancho Villa, Camilo Torres, Zamba del Che).
     
    Arrêté par les militaires lors du coup d’État du 11 septembre 1973, emprisonné et torturé à l’Estadio Chile. Il y écrit le poème Estadio Chile (aussi connu comme la chanson-titre Canto qué mal me sabes) qui dénonce le fascisme et la dictature. Ce poème est resté inachevé car Víctor Jara est rapidement mis à l’écart des autres prisonniers. Il est assassiné entre le 14 et le 16 septembre après avoir eu les doigts coupés par une hache.
     
    Après avoir été enterré semi-clandestinement le 18 septembre 1973, il est enterré le 5 décembre 2009 (après 3 jours d’hommage populaire) dans le cimetière général de Santiago.
     

      LIENS ACCOLÉS
      [https://www.facebook.com/generations.chili/]
      [https://ngchili.wordpress.com/]
      [https://www.facebook.com/chilenosenginebra/]
      [http://unidadsocial.cl/]
      [https://www.facebook.com/aipazcomun/]
      [https://www.cdhal.org/]
      [https://www.facebook.com/aparalavictoria/] « Provincia 25 »
      [https://www.revolutionpermanente.fr/]
      [https://www.comite-electros-vaudois.ch/]
      [https://www.solidarites.ch/geneve/]
      [https://www.sp-ps.ch/fr]
      [https://verts.ch/]


     
    Organisations signataires de l’appel
    _Collectif Nouvelles Générations Chili
    _Association des Chiliens résidents à Genève
    _Comité Mémoire et Justice
    _Commission de soutien aux peuples originaires du Chili
    _Compagnie de théâtre et d’artivisme La Campanazo
    _Fanfare Revuelta
    _Barlovento Trío
    _Al Toque Mestizo
    _Groovah
    _Cactus
    _Asociación Suiza-Cuba de Ginebra
     
     
     

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    You may use these HTML tags and attributes:

    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>