Pas d’extradition pour Vincenzo Vecchi! Liberté immédiate et sans condition pour notre camarade!
 
La grande faculté du capitalisme c’est qu’il ne s’encombre de rien. En aucun cas d’une éthique, pas même du far de la morale et bien moins encore s’attelle-t-il à dissimuler ou masquer fut-ce partiellement les horreurs qu’il produit. Hérauts et séides s’encombrent à le servir, agrippés au fil ténu qui les maintient de ce côté du monde, le bon selon eux.
 
Les seuls circassiens qui subsistent sont les politiques dont les pirouettes pathétiques promettent si peu au devant des trahisons si nombreuses. Que dire du scrutin, équidistant de la farce et de l’imposture, soumis aux lobbys ployant sous les collusions et les injonctions de l’économie. [article dessous]
 


  • 15.08.2019_ Déclaration de l’avocate Catherine GLON quant à la décision de report de la Cour d’appel de Rennes.
  • Écoute et Téléchargement

  • A la sortie de première audience du 14.08, déclaration du comité de soutien. La cours sursoit en attendant un complément d’information quant au dossier lacunaire qui a été instruit. Le 23 août le juge statuera sur ces informations complémentaires. La lutte ne fait que commencer!
  • Écoute et Téléchargement


    SOLIDARITÉ AVEC VINCENZO! NON A L’EXTRADITION!
    Rassemblement mercredi 14.05.2019-11h devant la cours d’appel de Rennes!

    Site du Comité de soutien

  • Le Comité de Soutien pour Vincenzo Vecchio appelle à la solidarité résolue et pacifiste et à un rassemblement le mercredi 14 août à 11h. Face à l’internationalisme de la répression, opposons la Solidarité Internationale! Entretien avec deux personne du Comité.
  • Écoute et Téléchargement


     
    Incarcéré depuis le 08 août au centre de rétention de Vezin le Coquet, près de Rennes. Dix-huit ans après le terrible G8 de Gênes en juillet 2001 devenu G7 depuis, se tiendra dans quelques jours à Biarritz la session annuelle du raout ultralibéral. Question tempo on est dans les clous.
     
    Gênes 2001 ce sont plus de six cent blessé·e·s. La mort de Carlo Giuliani tombé sous les balles de la police. Humiliations, passages à tabac, séquestrations, assaut nocturne et indifférencié à l’école Diaz afin de détruire des preuves concernant des violences policières.

    « Les 307 manifestants qui dormaient dans l’école sont battus, arrêtés, séquestrés pendant trois jours par des policiers et carabiniers à la caserne de Bolzaneto et y subissent de nombreux sévices, violences et humiliations. » *
    *RTBF
     
    Lourd bilan pour la police qui pourtant se faufile loin des cours d’assises. Double standard?  
    Le 19 juillet 2017, le chef de la police italienne, Franco Gabrielli, déclare dans le journal La Repubblica que des manifestants ont été victimes d’« actes de torture ».*
    *[https://www.rtbf.be/info/societe/detail_des-manifestants-tortures-a-genes-lors-du-g8-de-2001-a-genes-admet-le-chef-de-la-police?id=9663666]
     
    L’affaire Vincenzo Vecchio, activiste anticapitaliste et antifasciste est un signal envoyé par les gouvernement français et italien. Voici le délit de solidarité. Voici la judiciarisation des mouvement sociaux. Voici qu’ils mutilent, qu’ils incarcèrent à bras raccourcis.. Voici les nouvelles règles de la post-démocratie.

     
    La France réprime, poursuit, incarcère et pourrait livrer Vincenzo Vecchi poings liés à l’Italie, dont on peut deviner le joug qui l’attend indubitablement. Nous sommes aux portes du sommet du G7 à Biarritz en Euskadi du 24 au 16 août prochain, et du contre sommet à Hendaye peut-on parler d’ un lien de cause à effet ?

     
    G7. Le Groupe des sept pays autoproclamés les plus développés du monde [ Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni, brève incursion de la Russie désormais écartée]. Réunion ultra libérale d’autopromotion et d’organisation opérationnelle du monde selon les canons exclusifs du capitalisme. Lors de ces sommets des lois d’exception ont cours qui suspendent les droits démocratiques des populations.
     
    Les villes étapes sont privatisées, cloisonnées. Les déplacement canalisés voir interdits pour les plus grandes difficultés de toutes et des personnes vulnérable en particulier. A Biarritz un groupe d’entraide est d’ores et déjà organisé pour assurer le ravitaillement, les soins et les visites à domiciles aux personnes impactées. Le Contre sommet se tiendra aux même dates à proximité dans la ville de Hendaye.
     
    Que dévoile ce zèle fébrile face aux impunités, aux bricolages légaux qui protègent les bourgeois, les caciques et les édiles. Innombrables sont les fuites d’un régime qui craque de tous côtés. Cette fuite en avant s’essouffle.

     
    Peines assignées après les Émeutes de Gênes, avec la traduction.
     
    La panique sécuritaire, les stratégies de la tension en sont les stigmates. Qui codifie de nouveaux délits et peines, pour mieux acculer des populations, parfois piégée par la violence comme seul dépassement de l’horizon, qui réprime au bâton au LBD à la grenade de désencerclement et aux gaz, qui enfin, déguste et passe au hachoir littéralement.
     
    Non vraiment ce qui a cours ne nous permettra plus de voir, de comprendre ni d’agir rationnellement dans ce monde. Peut-on rester juste dans un monde injuste? C’est là le sens de nos volontés et de nos indéfectibles pratiques solidaires, horizontales et collectives. Pourvu que l’on tiennent le cap. Toujours.

      LIENS ACCOLÉS
      https://www.facebook.com/soutienvincenzo/
      Loi « Rocco » dites lois fascistissimes https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_fascistissimes
      Texte et esprit de la loi: Loi Rocco
      Entraide G7 Biarritz page facebook [https://www.facebook.com/groups/entraide.g7.biarritz/]
      Brochure: « Dix ans de mandat d’arrêt européen ». PDF
      www.g7ez.eus
      www.alternativesg7.org
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_des_sept_(%C3%A9conomie)
      http://www.cadtm.org/mot981
      Paris Luttes Info. Retour sur le G8 de Gênes en 2001. ICI

    Dernier Communiqué de presse: liberté pour Vincenzo [à imprimer et propager]
    Communiqué de presse

     


    «ORDRE PUBLIC » est un DVD produit par le Secrétariat du Genoa Legal Forum (GLF) qui décrit la gestion de l’ordre public pendant le sommet du G8 à Gênes à travers une reconstruction du vendredi 20 Juillet 2001 jusqu’à la mort de Carlo Giuliani.
     
    A travers la juxtaposition d’une part, des matériaux vidéo et photo utilisés pendant le procès contre 25 manifestants accusés de dévastation et pillage et d’autre part des communications audio de la police, ainsi que des enregistrements des audiences où les carabiniers et la police racontent leur version des faits.
     
    Le film explique comment les Forces de l’Ordre ont géré l’ordre public dans l’après-midi du vendredi 20 juillet, afin de répondre à la question : Qui a mis en danger l’ordre public à Gênes ?
     
    Analisi di un reato politico _ versione integrale
     

     
    [Traduction dessous]
    « Analisi di un reato politico » esamina, partendo dai fatti di Genova, nel luglio 2001, arrivando ai giorni nostri, l’articolo 419 del codice penale « Devastazione e Saccheggio ».
     
    L’analisi di tale reato è data attraverso una serie di testimonianze: I legali che da diversi anni seguono i processi di Genova; chi ha svolto, attraverso la raccolta di materiale video, un arduo lavoro di documentazione e ricostruzione; chi ha vissuto sulla propria pelle, l’esperienza alla Diaz e chi per difendere il proprio diritto ad essere in piazza in quei giorni, ora rischia una lunga pena detentiva.
     
    Tale reato, concepito nel chiaro intento, tutto politico, di perseguire chi si opponeva al regime fascista, oggi viene utilizzato ipotizzando una « compartecipazione psichica », anche quando non sussiste associazione vera e propria tra le persone imputate.
    In questo modo si lascia alla completa discrezionalità politica degli inquirenti e dei giudici il compito di decidere se applicarlo o meno.
     
    « Analyse d’un crime politique-Version intégrale »
    Ce documentaire examine a partir des faits de Gênes en juillet 2001 et jusqu’à nos jours, l’article 419 du code pénal « Dévastation et Saccage ».
     
    Aux travers d’une série de témoignages les juristes qui depuis plusieurs années suivent le processus de Gênes ont effectué un travail titanesque de documentation et reconstruction des faits. Qui a vécu en personne l’assaut de l’école Diaz, qui pour défendre le droit d’être présent sur les lieux, risque encore aujourd’hui de lourdes peines de détention.
     
    Ce joug répressif législatif tend clairement à poursuivre et persécuter les opposants au régime fasciste est toujours appliqué de nos jours notamment en formant une nouvelle notion de droit, la « co-participation psychique », qui même si aucun lien véritable ne lie les personnes présentes, elles sont par principe complices. Ainsi faisant, un blanc-seing est laissé aux enquêteurs et aux juges quant à son application.
     
    Code pénal italien: Art. 419
     
     
     
     
     

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    You may use these HTML tags and attributes:

    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>