C’est depuis le Centre pour RequérantEs d’Asile des Tattes, que LibrAdio reprend le cours de ses desseins après une pause hospitalière.

En soutien de M. Azziz Ayop; qui tente par son action en justice de faire toute la lumière sur le tragique incendie aux Tattes courant novembre dernier. Pour également attirer l’attention des locaux et des autorités dont on sait les failles abyssales; les atermoiements récidivistes, les calculs léger aux conséquences lourdes. Pour rappel; le foyer des Tattes contenait au moment des fait 685 personnes pour 500 places disponibles. C’est parmi ces conditions délétères que s’enracinent les maux ensuite encore instrumentalisés par ces même caciques à l’esprit retors.

Alors viens rencontrer IRL et joindre l’acte du mot; pour dire comment c’est encore à la société civile de prendre en main son fait et sa destinée. Peut-être, par ailleurs, que les frais obscènes d’imprimés propagandistes de campagne municipale pourraient être autrement employés, plutôt que de valider par défaut, par silence et par omission des situations humaines ineptes iniques et inacceptables.

Point de démagogie là-dedans. Juste le constat de l’inertie face a une actualité urgente emblématique de l’incurie des concurents à leur propre ré-élections; unique et obsessionnelle postulat des potentats indigènes. Viens assister à  l’émission de LibrAdio en direct depuis les Tattes; pour donner la parole à celles et ceux engoncéEs dans la condition qu’on leur désigne. Podcast le soir même et ici même. Rends toi sur la page dédiée: « prochain événement« .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>