Dans la nuit du 08 au 09 mai 1978 fut assassiné Peppino Impastato par des sbires de Cosa Nostra, la mafia sicilienne. Massacré à mort puis ligoté aux rails du chemin de fer, son corps fut démembré à la bombe. Ses entrailles disséminées à trois cent mètres alentour, ne permirent son identification qu’avec une partie de sa cuisse retrouvée plus loin.
 

 
Ses intestins pendaient des caténaires surplombant la ligne ferroviaire. Un assassinat en forme de message clair à l’encontre des résistantexs anti-mafia, engagéexs socialement, en particulier les camarades de Peppino de Démocratie Prolétaire et en tout premier lieu ses amis de RADIO AUT.
 

 
Fils de mafieux, chassé du domicile familial pour sa rébellion aux pratiques paternelles, très vite Peppino Impastato lutta contre la mafia et pour un monde plus juste. Parmi ses luttes, avec Democrazia Proletaria, un groupe politique d’extrême gauche, c’est une radio autogérée et autofinancée qui allait telle une acmé répondre à son engagement.
 
Radio Aut et l’émission Onda Pazza, l’onde folle, pour railler et dénoncer les collusions politico-mafieuses qui régnaient à Cinisi et dans la Sicile, située à cent pas tout juste de la maison de son futur bourreau, le mafieux Gaetano Badalamenti.
 

 
Peppino naquit et mourût à Cinisi. Une commune italienne de la province de Palerme en Sicile, fief de la famille mafieuse des Badalamenti dont Gaetano Badalamenti qui ne sera condamné que le 11 avril 2002, 24 ans après l’assassinat de Peppino ainsi que Vito Roberto Palazzolo un proche de Bernardo Provenzano et Totò Riina, parrains bien connus, condamné en 2001 après une longue cavale internationale.
 

 
Il est à noté que Peppino Impastato succomba le même jour qu’Aldo Moro, figure de la Démocratie Chrétienne italienne assassiné après 55 jours de captivité.
 
Le Corriere della Sera publia à dessein un article de désinformation pour flatter l’opinion publique fortement touchée par le meurtre de Aldo Moro par les Brigades Rouges. L’occasion était trop belle pour disqualifier tout un mouvement. (voir l’article dessous).
 
L’Unità, quotidien communiste mis en doute les faits notamment lors du communiqué du PC au lendemain de l’assassinat de Peppino Impastato. Empêtré dans le « Compromis historique » un rapprochement inédit avec la DC-Démocratie Chrétienne, l’Unità, organe du parti communiste, tergiverse et questionne les conditions de l’explosion, se distanciant d’un ancien membre du parti, très critique à son égard.
 

 
Peppino dont les valeurs et pratiques extraparlementaires tenaient de l’anarco-communisme considérées non-orthodoxes et embarrassantes par le P.C. (voir article) se présenta pour des élections locales sur la liste de Démocratie Prolétaire, une coalition à la gauche du PC. Composées notamment par Avant Garde Ouvrière et Lotta Continua.
 
Deux jours après son décès, les électrices et électeurs de Cinisi l’élisent quand même.
 
Ce fut là la dernière fois que la population se tut au devant des crimes mafieux. Encore aujourd’hui chaque 09 mai, on commémore et célèbre le courage et l’engagement social et antimafia de Peppino.
 
Notamment via la Casa Memoria Felicia et Peppino Impastato, la maison de la mémoire. Intitulée à sa mère et à Peppino, contenant un musée et dont les actions tiennent vive la mémoire et l’action contre la mafia et pour l’engagement social notamment des envers les plus jeunes. ¢Lien dans les sources).
 

    LIENS ACCOLÉS
    _https://www.casamemoria.it/
    _https://www.facebook.com/watch/CasaMemoriaFeliciaePeppinoImpastato/
    _http://www.democraziaproletaria.it/index.asp
    _http://www.teche.rai.it/2018/05/peppino-impastato-omicidio-mafia/
    _https://www.ilcompagno.it/la-tragica-giornata-9-maggio-1978-nel-racconto-di-salvo-vitale/
    _https://www.strisciarossa.it/quel-drammatico-9-maggio-in-via-caetani-la-morte-di-moro-spezza-la-storia-ditalia/
    _http://www.tuttostoria.net/tutto-storia-autori.aspx?code=973
    _https://www.ildubbio.news/2018/05/09/9-maggio-1978-cronaca-un-giorno-speciale-due-speciali-omicidi/
    _https://mafie.blogautore.repubblica.it/2020/05/10/4356/
    _https://www.rete100passi.it/ascolta-onda-pazza
    _https://www.rete100passi.it/radio-aut
    _Récit de Salvo Vitale 09 maggio (IT)
    _Sentenza Badalamenti (IT)
    _I Cento Passi, un film de Marco Tullio Giordana sorti en 2000 qui retrace la vie et le meurtre de Peppino Impastato.


 

L’Unità du 10.05.1978


I Cento Passi chanson par Modena City Ramblers en hommage à Peppino Impastato

Onda Pazza, une émission iconoclaste qui dénonçait avec vigueur et humour les méfaits de la mafia à Cinisi

Extrait court de Onda Pazza sur Radio Aut.

Extrait du film: I cento passi. L’annonce de la mort de Peppino impastato.

 

 
 
***

Sous peu le dossier du Maxi Procès de Lamezie Terme à Catanzaro en Calabre qui fait suite à l’opération antimafia Rinascita Scott du procureur Nicola Gratteri.



 
Doc. ARTE en français

 
 
 
 
 
 
 
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>