D’abord le podcast. Ensuite la justification…
 
Nous devisons avec Nicolas Guignard, fondateur et actuel directeur du Festival du Film Vert.
 
Parvenu à sa 16ème édition le festival essaime en Suisse romande et en France, donnant de la voix aux alertes climatiques, aux faits et aux possibles qui nous attendent pour quitter le vieux paradigme qui nous chauffe les oreilles et pas que.
 
Entretien en trois parties et liens utiles dessous.
 
PART.1 | Origines et valeurs du festival. Comment organiser une projection publique et ressources jointes.
Écoute et téléchargement
 
PART.2 | Cinéma et information. Les enjeux et les aspirations du festival. Une éthique quant au fond et à la forme.
Écoute et téléchargement
 
PART.3 | Un festival dans un monde qui suffoque mais qui résiste. Un excipit pour se donner du courage.
Écoute et téléchargement
 

    LIENS ACCOLÉS
    _https://www.festivaldufilmvert.ch/
    _https://twitter.com/LesFilmsVerts
    _https://www.facebook.com/groups/festivaldufilmvert/
    _https://www.youtube.com/channel/UCMwn5AXIAKHeyyf95ESbmYw
    _https://www.festivaldufilmvert.ch/boutique/fr/128-projections-publiques
    _https://www.greenfilmnet.org/
     

 
V-ert comme Vendetta!


Est-ce le monde, l’hypothèse Gaïa, la terre comme une biosphère auto-régulatrice, un système complexe interconnecté qui s’il permet l’éruption de la vie aussitôt qu’il le peut, qu’il panse ses plaies tant qu’il le peut, finit à coup d’anthropie humaine reconduite, par homéostasie par se débarrasser d’un parasite endémique, pullulant et mortel; l’espèce humaine ?
 
Nous pourrions envisager l’expérience de pensée.
 
Mais recouvrons notre rationalité et appuyons-nous sur des propos étayés, fruit de recherches longues et complexes qui rassemblent désormais un très large consensus chez les êtres sensés.
 
Le GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat publie son 6ème rapport sur le changement climatique. Publication fleuve, technique et dense, dont le lien est cité en pied de page accompagné d’un bref propédeutique.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Document PDF en pied de page
 
Nous allons nous éteindre. C’est un fait et il est indubitable. En finir avec nos vies est assez anodin dans les échelles qui nous dépassent et qui nous sont inaccessibles.
 
Ce qui compte désormais, c’est le comment. Les conditions, douloureuses ou très douloureuses, dans lesquelles l’on va quitter nos organismes et la gradation des souffrances qui nous attendent. Ce sont là les seuls degrés que l’on doit si possible récupérer.
 
Nous pourrions étouffer, suffoquer, brûler, gémir beaucoup, et ça pourrait prendre un certain temps. Ou, nous pourrions glisser dans l’impérieux néant, quitter nos vielles rancœurs et nos acrimonies et puis l’air un peu perdu, casser notre pipe et salut la compagnie.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Document PDF en pied de page
 
Ce choix là, ne nous est plus autorisé. Non. Dans les conditions que l’on continue de se pavaner ici et les abîmes auxquels l’on condamne nos semblables là-bas, nous ne déciderons plus, karma entends-tu, de la nature de notre agonie ni de celle de nos successeurs.
 
Alors, comme un baroud d’honneur. Tentant l’impossible, comme une envolée lyrique; vaine petite parade nuptiale, alors que l’on bombe le torse piteusement, nous allons ici même céder la parole, relayer les propos des gens encore habités par l’utopie salvatrice qui voudrait que l’on en sorte mieux que le pire. Moins mal que la déroute et le naufrage. Anthropocène, capitaloscène. Eschato ou collapso nous voilà !
 
Allez. C’est parti et soyons heureux, nos heures sont comptées.

    SOURCES
    _https://www.ipcc.ch/languages-2/francais/
    _https://jbs.locean-ipsl.upmc.fr/
    _https://threadreaderapp.com/thread/1428722686776287238.html
    _Giec_Resume PDF

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>